X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Où investir dans l’immobilier dans le monde ?

Où investir dans l'immobilier dans le monde  ?

Dans quels pays du monde faut-il investir en immobilier ?

On dit qu’investir dans l’immobilier est une affaire juteuse. Pour augmenter leurs gains, certains promoteurs tentent leurs chances à l’étranger. Quelles sont les meilleures destinations pour faire un achat immobilier hors des frontières ? Dans ce guide, nous allons faire découvrir les pays où il est intéressant de conclure une transaction immobilière.

Les meilleures destinations pour investir dans l’immobilier

L’investissement immobilier à l’étranger est un projet de grande envergure. Pour limiter les risques financiers, il s’avère indispensable de choisir avec précaution son pays d’accueil.

L’Italie

Située à 9h de route de Marseille, l’Italie est l’une des meilleures destinations pour investir dans l’immobilier. En 2019, l’État a mis en place une mesure fiscale plus attractive : la « flat tax » pour cibler les sexagénaires à y passer ses vieux jours. Valable pendant 5 ans, ce dispositif fiscal permet aux retraités qui viennent s’installer en Italie de profiter d’un plafonnement à 7 % de l’impôt sur les revenus étrangers. Cette mesure concerne plusieurs régions telles que :

  • Calabre ;
  • Pouilles ;
  • Abruzzes ;
  • Sicile.

Dans ces localités, le prix du mètre carré se négocie à 1 000 € contre 15 000 € dans les grandes villes comme Rome et Milan.

Le Canada

Depuis quelques années, acheter un bien immobilier au Canada est un projet intéressant. Au Québec, le coût du mètre carré est plus abordable par rapport aux tarifs pratiqués dans les autres grandes agglomérations. Un immobilier résidentiel y est trois fois moins onéreux, selon les professionnels du secteur. Avec une enveloppe de 150 000 €, un investisseur peut acheter un immeuble. Ce qui représente un réel avantage s’il souhaite réaliser un placement locatif. Côté fiscalité, l’imposition des revenus fonciers au Canada est plus intéressante qu’en France. Grâce à la convention établie entre l’Hexagone et le Canada, les acquéreurs Français ne sont pas soumis à une double imposition.

L’Indonésie 

L’Indonésie figure parmi les destinations prisées par les investisseurs étrangers. Cela s’explique par la stabilité politique et la croissance économique dans ce pays. Côté fiscalité, l’impôt sur la fortune immobilière y est inexistant. En revanche, les expatriés ne détiennent pas la pleine propriété des biens immobiliers. Ils ne possèdent que l’usufruit des résidences immobilières pour une période de 30 ans renouvelable. Ce qui leur permet de percevoir les revenus immobiliers. Avec l’affluence touristique dans le pays, ce mode d’acquisition d’un bien immobilier est tout de même intéressant, car il assure un retour en investissement.

La Thaïlande

En Thaïlande, le coût de l’immobilier est plus abordable. Ce qui veut dire que vous pourrez aisément y faire un investissement dans le luxe sans être confronté à un manque de ressources financières. Pour pouvoir rentabiliser votre investissement, toute une variété de parcelles de terrains localisée dans des endroits exceptionnels comme le bord de mer est à vendre. Dans certaines localités, sachez que l’acquisition d’un bien immobilier est exclusivement ouverte aux expatriés qui concluent un mariage avec une ressortissante thaïlandaise.

L’Ile Maurice

Si vous cherchez une destination favorable aux investissements immobiliers, vous devez vous envoler vers l’Ile Maurice, un pays localisé au cœur de l’Océan Indien. Grâce au régime IRS (Integrated resort sheme), vous aurez la possibilité d’y acquérir un bien immobilier luxueux en pleine propriété et devenir résident permanent. En matière de fiscalité, vous pouvez aussi profiter de plusieurs mesures incitatives. À titre indicatif, l’État mauricien ne prélève pas des impôts fonciers, quel que soit le montant de votre propriété immobilière. De plus, la TVA y est fixée à 15 % contre 20 % en France.

Quelles formalités pour acheter un bien immobilier à l’étranger ?

Quel que soit votre projet, qu’il s’agisse d’acheter un bien locatif, une résidence secondaire ou une maison où passer votre retraite, il est nécessaire de bien vous renseigner sur les conditions d’achat immobilier à l’étranger.

Dans certains cas, il est tout à fait envisageable d’établir un acte de vente sous seing privé. Pour d’autres pays, vous devez passer par un notaire ou un avocat pour conclure une transaction immobilière. Quelle que soit la situation, il est indispensable de solliciter l’aide d’une agence de traduction pour reproduire vos papiers d’identité à la langue du pays d’accueil. Pour cette étape, la traduction assermentée est incontournable. En d’autres termes, le traducteur professionnel est en mesure d’attester que le document traduit est conforme à l’original. Vous devez également savoir que cette démarche permet d’attribuer une valeur juridique aux paperasses. Elle peut également vous mettre à l’abri d’un éventuel litige avec le propriétaire du bien.

Il ne faut pas oublier que la législation et la fiscalité peuvent varier d’un pays à un autre. Dans certains pays asiatiques, la loi oblige par exemple les expatriés à s’associer avec un résident local pour devenir propriétaire d’un bien immobilier. Pour éviter toute surprise, il est intéressant de vous approcher d’un professionnel de l’immobilier pour mieux vous renseigner sur les modalités d’acquisition d’une propriété résidentielle dans le pays de votre choix. Afin d’entrer en contact avec un juriste local, il est intéressant de faire appel à une entreprise de traduction. Vous pouvez ainsi faire traduire un document juridique en toute simplicité. Lorsque vous êtes sur place, un bureau d’interprétariat peut également vous offrir son expertise tout au long de votre séjour. Ce professionnel peut vous aider à mieux communiquer avec les résidents locaux.

Pour ce qui est du financement de votre projet immobilier, il est tout à fait envisageable de faire un prêt dans le pays où vous souhaitez acheter un bien immobilier. Pour cela, il est indispensable d’ouvrir un compte bancaire et de fournir une garantie. Pour toutes ces démarches, vous aurez également besoin de l’intervention d’une entreprise de traduction juridique. En présentant un dossier étoffé à un établissement bancaire, vous multipliez votre chance d’obtenir un prêt immobilier. En général, les banques versent entre 30 à 50 % du coût total de votre projet.

Vous rêvez de faire un placement immobilier à l’étranger ? Le choix de la destination est un critère déterminant. Pour vous informer sur les conditions d’achat d’un bien, n’hésitez pas à vous adresser à une agence de traduction pour éviter les contraintes liées aux barrières linguistiques.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !