X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Les 6 innovations technologiques au service de l'environnement

Les 6 innovations technologiques au service de l'environnement

Innovations technologiques au service de l'environnement

Ces dernières années, le monde a observé un progrès monumental de la technologie. Elle a souvent été sollicitée pour la conquête du monde. Mais les dernières inventions embrassent une vocation plus modeste. Les grands ingénieurs souhaitent changer la planète grâce à leurs innovations remarquables. Ils s’orientent vers la protection de l’environnement dans le but de rendre la Terre plus viable. Découvrez les inventions technologiques futuristes qui sauveront l’environnement.

Les techniques de préventions et régulations du réchauffement climatique

Selon les experts de l’ONU, l’atmosphère terrestre doit être libérée de 1000 milliards de tonnes de carbone, d’ici la fin de ce siècle, afin de freiner le réchauffement climatique. Cependant, la population mondiale peine à réduire l’émission du CO2 malgré toutes les sensibilisations et les actions entamées. Heureusement, des organisations ont trouvé la solution à ce problème environnemental. Des Australiens ont présenté une technique de capture du gaz à effet de serre. Par la suite, le CO2 sera transformé en carbone solide stockable, en biocarburant, ou en gaz industriel. D’autant plus, c’est une alternative écologique à la demande croissante en énergie. Ce capteur de carbone sera disponible dans 2 à 5 ans.

L'informatique environnementale est le nouveau terme pour désigner le traitement révolutionnaire des données de l’écosystème. Il fut un temps où la science informatique n’a été qu’un accessoire lors des études climatiques. Mais actuellement, bons nombres d’ingénieurs se sont spécialisés dans le domaine, afin de baser les recherches sur des données informatisées. Ils soutiennent qu’il est important de collecter des informations en temps réel dans le but de développer des outils pour la compréhension de l’environnement. Par la suite, les scientifiques peuvent réaliser diverses simulations afin d’émettre des prévisions et alertes climatiques fiables. Pour ce faire, les données sont collectées dans l’atmosphère grâce à des sondes en réseaux. Ensuite, elles sont traduites par XML qui facilite la lecture et l’échange des informations structurées.

Les scientifiques ne se prononcent pas encore de façon officielle sur la relation des catastrophes naturelles et du réchauffement climatique croissant. Mais les progrès technologiques d’étude tendent à prouver que les catastrophes climatiques doivent en majorité son intensification au réchauffement terrestre. Des données satellites permettent de modéliser les séismes comme les tempêtes, les inondations, ou encore les tsunamis dans le but d’appréhender l’ampleur des dégâts. De cette manière, la Caisse Centrale de Réassurance, en collaboration avec Météo France, a estimé que les coûts des dommages doubleraient d’ici une trentaine d’années. D’après leurs calculs, le changement climatique en est responsable pour 20 %.

Les outils de surveillance sous-marine

Dans le but de perfectionner le système d’observation de l’écosystème aquatique, des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont développé un algorithme d’apprentissage automatique. Cette méthode qui associe outils d’apprentissage automatique et génomique permet de surveiller la santé de l’écosystème sous-marine, tout en diminuant le temps d’analyse. Pour ce faire, les scientifiques ont sélectionné un échantillon de micro-organismes qui serviront de bio-indicateurs. Ces êtres très sensibles aux changements d’environnement leur ont permis d’établir un modèle prédictif qui est devenu une référence. Les chercheurs ont ainsi défini un indice de qualité de l’eau.

Le drone aquatique met fin aux soucis d’inaccessibilité sous-marine. Cet appareil révolutionnaire a le mérite d’être multifonctionnel et autonome. Grâce à une caméra embarquée, il permet d’observer les fonds marins. Équipé de capteurs et de sondes, et de la technologie RiverSurveyor, l’aquadrone mesure jusqu’à 40 m de profondeur. Il peut recevoir une dizaine de modules, selon les besoins des chercheurs : mesure de température et de pression, analyse d’ADN et de substances chimiques, ou encore élaboration de carte.

IBM a présenté un microscope autonome pour surveiller le comportement du plancton. Cela permettra aux scientifiques environnementaux de prévenir la pollution de l’eau. En effet, cet organisme est très sensible aux variations de son environnement. Observer le changement de son comportement offrira les informations nécessaires sur les conditions sous-marines. Avec des données en temps réels, les concernés pourront intervenir dans l’immédiat, surtout dans les cas d’urgence. Cette nouvelle technologie sera opérationnelle en 2023. Les concepteurs prévoient une formation pour les professionnels maritimes, afin de le rendre exploitable dès son lancement.

Faire appel à une agence de traduction pour un document sur la technologie

Le domaine de la technologie est un domaine complexe, et présente divers enjeux à l’échelle mondiale. Pour communiquer avec les clients ou les partenaires, il est important de maitriser tous les termes techniques, d’où l’intérêt de faire appel à une agence de traduction professionnelle. Un traducteur expérimenté connait les rouages de la technologie, ainsi que les terminologies utilisées dans chaque langue. Il est apte à produire une conversion fidèle de manière à atteindre un large portefeuille de cibles.

Un traducteur spécialisé dans la technologie reste en contact quotidien avec cette science fascinante. En effet, ce métier exige une grande capacité de documentation, et une bonne culture générale. Comme la technologie évolue constamment, le traducteur professionnel s’informe en temps réel, afin de connaitre les nouvelles terminologies, et les derniers concepts.

Une agence de rédaction n’assure pas que la traduction. Elle est présente pour conseiller le client dans le but de perfectionner ses documents et son site web. Elle est à l’écoute afin de répondre aux attentes les plus exigeantes de celui-ci. Elle garantit un résultat efficace et contrôlé. En ce sens, le traducteur a suivi des formations de manière à épouser à la perfection l’identité de différentes organisations. Il assure un travail de grande qualité grâce à sa rigueur infaillible.

Une entreprise qui souhaite faire traduire un document urgent peut se confier à un bureau de traduction. Ses traducteurs expérimentés sont aptes à offrir un travail efficace en respectant le deadline imposé. L’agence fournit un devis correspondant à chaque type de commande. Elle peut facturer au mot, à la page, ou à l’heure.

Un cabinet de traduction peut traduire un document lié au produit technologique comme des guides d’utilisateur ou des notices techniques. Il peut également faire une prestation pour les relations externes à travers les magazines, les prospectus ou les communiqués de presse. Il peut aussi traduire des documents plus académiques comme des études, des rapports, ou des formations.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !