X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Le laser, une technologie faisant ses preuves dans l’ophtalmologie

Le laser, une technologie faisant ses preuves dans l’ophtalmologie

 Découvrez les traitements de l'oeil au laser

Découvert en 1960 par le physicien américain Théodore Maiman, le laser est un appareil émettant, à l’aide d'un processus d'amplification optique, un faisceau de lumière cohérente. Cette technologie est omniprésente dans notre quotidien et elle ne cesse de connaître de nombreuses avancées. On compte de nombreux types de laser : lasers à fibre, lasers à gaz, lasers à diode, lasers à solide et lasers à colorant. Ils partagent tous le même élément électronique de base.

Généralités sur le laser

Laser est le sigle de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, traduit par amplification de la lumière par émission stimulée de radiation. Le rayon laser n’est autre qu’un rayon lumineux dont les propriétés varient en fonction de la longueur d'ondes émises. Il est généralement sous forme de lumière colorée, comme le rouge, le vert ou le bleu.

Les lasers composent de nombreux produits que nous utilisons au quotidien. C’est par exemple le cas des lecteurs DVD et Blu-Ray qui utilisent le laser pour lire les informations sur les disques. Il en va de même pour les lecteurs de codes-barres pour traiter les renseignements. Dans le secteur de la fabrication, les lasers servent à marquer, graver, et même à découper une grande diversité de matières. Par ailleurs, le laser est utilisé dans le monde médical, précisément dans les opérations chirurgicales, comme la chirurgie oculaire. Il existe aussi d’autres applications de la technologie laser, comme la télémétrie laser, l’imagerie holographique, la spectroscopie au laser, etc.

L’utilisation du laser dans le traitement des déficiences visuelles

L’utilisation du laser dans le monde médical, notamment dans l’ophtalmologie est de plus en plus vaste. En effet, il est utilisé pour éviter, stabiliser ou pour traiter différentes maladies oculaires.

Cette technologie peut intervenir dans la prise en charge des différents segments de l’œil, que ce soit la rétine, la cornée, le cristallin, etc. Découvrez quelques unes des applications du laser en ophtalmologie.

Traitement de la cornée

En matière de chirurgie réfractive, le laser permet de corriger l’astigmatisme, l’hypermétropie, la presbytie et la myopie. Il agit en modifiant la courbure de la cornée, de manière à ce que le patient ne porte plus de lunettes tout en ayant une bonne vision. Les techniques utilisées concernent notamment la PRK (photorefractive keratectomy) et le LASIK (Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis). Les documents qui les concernent sont généralement en anglais. Pour en savoir plus, vous pourrez engager une agence interprète pour faire traduire document médicale.

En outre, les lasers permettent de remédier à certaines cicatrices cornéennes pouvant apparaître après traumatisme ou une infection. Pour cela, le laser traitera la surface de la cornée tout en diminuant ou même en éliminant la densité de la cicatrice afin de restaurer la vision.

Les ophtalmologues ont aussi recours au laser pour apaiser certaines douleurs chroniques d’origine cornéenne si les médicaments ne fonctionnent pas. C’est par exemple le cas des érosions cornéennes récidivantes qui soulagent sereinement les patients.

Traitement du glaucome

Le glaucome est une pathologie affectant le nerf optique et qui entraîne une perte du champ de vision en quelques années. Le laser est l’un des moyens pour traiter cette pathologie. Ses objectifs sont de stopper la progression de la maladie et de limiter l’usage quotidien de gouttes.

Traitement de la rétine

Les maladies de la rétine sont souvent liées au diabète et à certaines maladies vasculaires. L’utilisation du laser permet de stabiliser la maladie, mais aussi d’éviter toute complication ultérieure pouvant nuire à la vision. Dans la majorité des cas, plusieurs séances sont nécessaires pour effectuer un traitement complet. De nombreux points de laser sont réalisés lors de chaque séance.

Des lasers plus récents ont été conçus et ils offrent la possibilité de traiter des plages plus larges de la rétine. Le traitement se déroule alors de façon systématique à travers des schémas spécifiques. Il existe même des lasers qui permettent de programmer automatiquement le traitement. Toutes ces avancées sont d’un réel atout pour l’amélioration du confort du patient et pour la réduction du temps de traitement.

Traitement de la cataracte

L’opération de la cataracte fait de nouveau parler d’elle avec l’introduction du laser. Ce dernier peut assurer les premières incisions chirurgicales ainsi que la fragmentation de la cataracte. Le reste de l’intervention doit être encore réalisé par le chirurgien qui s’occupe d’extraire la cataracte afin de la remplacer par un implant artificiel servant à corriger la vision. Il existe certains documents indiquant l’usage du laser dans la chirurgie de la cataracte. Une entreprise de traduction médicale pourra traduire les renseignements adéquats dans votre langue d’origine (espagnol, allemand…).

Les principaux avantages de l’utilisation du laser dans l’ophtalmologie

L’un des principaux atouts du laser est sa nette précision du geste chirurgical. Il est surtout question de microchirurgie. Par ailleurs, cette technologie garantit d’autres avantages :

  • Il fait de très fines incisions
  • Il pénètre l’œil sans le blesser
  • Il limite les risques d'infection
  • Il cautérise les vaisseaux sanguins
  • Il favorise les interventions chirurgicales sans hospitalisation

Autres utilisations du laser en médecine

L’usage du laser ne se limite pas au domaine de l’ophtalmologie. En effet, il peut être aussi très utile en dermatologie. Le laser est ainsi utilisé pour le traitement de couperose, d’angiome, de cicatrices et de taches pigmentaires.

On l’utilise aussi en chirurgie esthétique pour se débarrasser des rides superficielles et des tatouages. Pour cela, les lasers pigmentaires sont utilisés. Lors de la séance, les lasers tirent sur la surface concernée pendant un laps de temps très court, mais avec une puissance pouvant aller jusqu’à une centaine de mégawatts. Le but est de fragmenter les pigments du tatouage ou la mélanine. Une tache de vieillesse peut s’estomper au bout d’une seule séance. Concernant un tatouage, il ne peut être effacé qu’après 4 à 5 séances.

La parodontie est un autre champ d’application du laser. Il permet notamment de traiter les pathologies de la gencive. Il est bien de préciser que la parodontite signifie la destruction des tissus soutenant les dents. Cette pathologie est entraînée par des bactéries contenues dans le tartre. En l’absence d’une prise en charge, les dents se déchausseront progressivement et finiront par tomber. En effet, les bactéries nuisent aux fibres qui assurent l’ancrage de la dent à l’intérieur de l’os. L’utilisation du laser permettra de nettoyer profondément le tissu de soutien en vue d’éliminer le tartre.Le laser, une technologie faisant ses preuves dans l’ophtalmologie. 

Découvert en 1960 par le physicien américain Théodore Maiman, le laser est un appareil émettant, à l’aide d'un processus d'amplification optique, un faisceau de lumière cohérente. Cette technologie est omniprésente dans notre quotidien et elle ne cesse de connaître de nombreuses avancées. On compte de nombreux types de laser : lasers à fibre, lasers à gaz, lasers à diode, lasers à solide et lasers à colorant. Ils partagent tous le même élément électronique de base.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !