X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > La PAO pour des projets de traduction réussis

La PAO pour des projets de traduction réussis

Le service de PAO multilingue de l'agence de traduction A.D.T.International

La PAO ou publication assistée par ordinateur est une pratique qui permet d’adapter et de mettre en page le contenu d’une publication à l’instar d’une présentation PowerPoint ou d’une brochure afin de lui donner un aspect attrayant. Ce genre de mise en page a pour but de rendre une publication aussi facile à comprendre et captivante que possible. Mais quand la PAO est-elle nécessaire dans des projets de traduction ? Vous aurez des réponses détaillées à travers cet article.

Quelle est l’importance de la PAO dans un projet de traduction ?

Généralement, la PAO joue un rôle essentiel dans un projet de traduction. En effet, lorsqu’une entreprise de traduction professionnelle aura terminé de traduire un contenu, son équivalent dans la langue cible est souvent différent du texte original. Il est fort probable que la traduction contienne des mots, des caractères, et même des structures de phrases distinctes. Par exemple, il est possible que le nombre de lots et de caractères augmentent au point qu’il devienne impossible d’intégrer le contenu traduit dans la langue cible sur une page A4. La situation inverse peut aussi se produire : le contenu traduit peut être plus court par rapport à l’original que de grands espaces vides se laissent remarqués sur le document.  

Si le projet de traduction se rapporte à un catalogue de produits, il se peut qu’un travail de mise en page soit nécessaire. L’espace dédié au texte de présentation et aux caractéristiques des produits y est limité, notamment dans les brochures qui comprennent un grand nombre d’articles. Une mise en page est aussi nécessaire pour les manuels d’utilisation, les rapports annuels d’entreprise et les guides de l’utilisateur entre autres. Dans les rapports annuels, on trouve des diagrammes assortis d’un texte descriptif. En revanche, dans les guides d’utilisateur et les manuels d’utilisation, on peut voir des images qui viennent illustrer le contenu textuel.

Au moment où le cabinet de traduction se charge de traduire le contenu textuel, il doit impérativement prendre en compte tous les éléments. C’est à partir de là que débute le travail de mise en page sur le contenu en langue cible. Le traducteur devra alors se poser toute sorte de questions pour être certain que le contenu soit le plus attrayant possible : est-il possible de réduire la taille d’une photo pour que sa légende soit mieux cadrée ? Faut-il réduire la police de caractères ? En effet, il est rare de pouvoir copier-coller directement le contenu traduit étant donné que le nombre de caractères et de mots peuvent varier d’une combinaison de langues à l’autre. Dans presque tous les cas, il convient de modifier la mise en page et la composition du contenu de manière considérable.

Le service de PAO d’une agence de traduction pourra vous apporter une réelle valeur ajoutée

La plupart des organisations qui font appel à la traduction n’ont pas une expertise interne en matière de mise en page. Elles ont généralement une équipe de graphistes, mais ceux-ci ne sont probablement pas disponibles pour réaliser des travaux de composition et de mise en page urgents. C’est pour cette raison qu’une société de traduction urgente propose généralement des services de PAO en complément de ceux de la traduction. A part la question des ressources, un autre atout est que les traducteurs et les professionnels de la mise en page travail ainsi sous un même toit. Ainsi, la commande d’un travail de mise en page et de traduction se fait en une seule opération et propose un gain de temps considérable. Cela parce que vous n’aurez pas à confier les documents à différents experts.

Quand vous passez la commande d’une traduction qui comprend un service de mise en page, en fin de projet, vous recevez un contenu que vous pouvez directement publier tel quel. Souvent, les spécialistes de la mise en page demandent au traducteur de faire une vérification finale du contenu avec la mise en page finalisée. Avec une telle initiative, les professionnels peuvent par exemple garantir que tous les sauts de ligne et les césures de mots sont corrects. Il est souvent utile de le prévoir dans l’hypothèse où le donneur d’ordre d’une traduction ne maîtrise pas beaucoup la langue cible.

À partir du moment où le contexte du projet est délimité de manière claire et précise, le traducteur peut prodiguer de bons conseils ou indiquer certains aspects pouvant poser problème sur le plan culturel. Par exemple, si le support traduit se sert de couleurs ou d’images problématiques dans la culture du pays cible, le professionnel n’aura aucune peine à les adapter pendant la phase de production. En outre, les prestations de mise en page ne se limitent pas uniquement aux projets de traduction. Le cabinet de traduction peut composer et créer des mises en page en tenant compte des directives que vous lui fournissez.

Quels sont les contenus qui ont souvent recours à la PAO ?

Le travail de mise en page est souvent demandé en complément de la traduction pour les emballages de produits qui contiennent beaucoup de texte. C’est aussi le cas pour les manuels d’instructions et guides de l’utilisateur à usage externe ou interne. Certaines organisations sollicitent aussi une entreprise de traduction technique pour la mise en page de brochures et de catalogues de produits. En outre, un service de traduction en plus d’une PAO est indispensable pour les documents de communication à l’instar des rapports de société annuels et provisoires ou d'autres documents officiels destinés à une publication multilingue.

Compte tenu de cette liste, on peut dire que le travail de mise en page peut servir dans presque tous les secteurs d’activité, que ce soit dans le domaine de la médecine, de l’industrie, du commerce, du droit ou des technologies. Certains documents qui demandent une traduction et une mise en page peuvent avoir vocation à être exploités aussi bien en externe qu’en interne. Au final, ce sera toujours le lecteur qui en est le bénéficiaire, qu’il s’agisse d’un partenaire, d’un employé, d’un client ou d’un représentant des médias.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !