X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Journée internationale des droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes

L’Organisation des Nations Unies officialise la journée internationale des droits des femmes en 1975. C’est à partir de cette année que le 8 mars a été célébré. Notons quand même que cet événement trouve son origine au début du XXe siècle dans les manifestations de femmes, en Europe et aux États-Unis, qui réclamaient de meilleures conditions de travail ainsi que le droit de vote.

De nos jours, cette journée est célébrée à travers le monde, couvrant différents types d’événements qui ont pour principal objectif de fêter les avancées des droits des femmes. Chaque année, les Nations Unies définissent une thématique différente et elles renvoient des messages qui permettent de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.

Pour ce faire, ils font appel aux services d’une entreprise de traduction professionnelle. Celle-ci veillera à traduire les messages et à faire l’interprétation de chaque thématique pour que la journée internationale des droits des femmes se célèbre de la même manière. Cela permet également de partager les mêmes principes, à travers le monde.

Chaque année, qu’est-ce qu’on célèbre le 8 mars ?

Journée de sensibilisation, d’action et de mobilisation, le 8 mars est consacré à la lutte pour les droits des femmes, la justice et l’égalité. À cette occasion, de nombreuses initiatives et événements sont organisés à travers le monde notamment pour se mobiliser, réfléchir et échanger pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Souvent, pour faciliter les échanges, les organisateurs n’hésitent pas à solliciter une société d'interprétation. C’est aussi l’occasion de faire le point sur ce qui a été fait et ce qui doit encore être fait par rapport à la place que les femmes occupent dans la société. Par ailleurs, les événements sont mis en œuvre dans l’objectif de promouvoir les initiatives qui placent les femmes au cœur de la création, mais aussi de soutenir leur participation à la vie politique, sociale et économique.  

Gros plan sur l’origine de la journée du 8 mars

C’est en 1977 que les Nations Unis ont rendu la journée du 8 mars officielle. Cependant, les origines de cette date ont eu lieu dans l'histoire des luttes ouvrières et des manifestations de femmes. Elles se sont déroulées en  Amérique du Nord et en Europe au cours du XXe siècle. Sous l’impulsion des femmes socialistes américaines, les Etats-Unis décident à partir de 1909 d’organiser le dernier dimanche de février de chaque année une « journée nationale des femmes » (National Woman's Day). Celle-ci est consacrée à la célébration de l’égalité des droits civiques.

A Copenhague, lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes qui s’est tenue en 1910, Clara Zetkin, journaliste et militante allemande, incite les « femmes socialistes de tous les pays » à organiser une Journée internationale des femmes chaque année. Dès le 19 mars 1911, elle est célébrée chaque année en Allemagne, en Autriche, en Suisse et au Danemark. Une « Journée internationale des ouvrières » a été célébrée en Russie le 3 mars 1913 puis le 8 mars 1914. Des femmes ont organisé une manifestation dans les rues de Petrograd (Saint-Pétersbourg) lors du 8 mars 1917 (23 février 1917 selon le calendrier julien en vigueur dans le pays à ce moment-là), afin d’exiger « le pain et la paix ». Le début de la révolution russe a été marqué par cette manifestation et la célébration de la date du 8 mars a été officialisée en Union soviétique à partir de 1921. Le 8 mars a été célébré, après la Seconde Guerre Mondiale, dans plusieurs pays. Les Nations Unies décident d’officialiser la Journée internationale des femmes en 1977, et encouragent ainsi tous les pays du monde entier à fêter les droits des femmes.         

Quelle origine attribue-t-on au 8 mars 1857 ?

On a vu apparaître dans la presse, à partir des années 50 une nouvelle version qui explique le choix de cette date. Elle se rapporte à une manifestation menée par des couturières new-yorkaises, le 8 mars 1857. Pourtant, dans le journal du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l'historienne Françoise Picq affirme que la « véritable histoire du 8 mars » ne coïncide pas avec cet événement qui, dans les faits, n’a jamais eu lieu.

En quelle année la France a commencé à célébrer le 8 mars ?

La France a reconnu le 8 mars comme Journée internationale des droits des femmes à partir de 1982 sous l'impulsion d’Yvette Roudy, ministre déléguée aux droits des femmes. Différents types de manifestations ont marqué le 8 mars 1982. Parmi les plus impressionnantes, on distingue la réception donnée à l’Élysée et le discours du président de la République François Mitterrand. A cette occasion, il a invité 450 femmes, représentant les milieux socio-professionnels et les associations. Il en a profité pour lever le voile sur plusieurs mesures en faveur des droits des femmes. 

Journée internationale des femmes en 2022, quel est le thème choisi ?

Tous les ans, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, l’Organisation des Nations Unies (ONU) fixe un thème précis et organise de différents débats et actions. Pour l’édition 2022 de la Journée Internationale des femmes, le thème choisi se concentre dans le contexte de la crise climatique. Il est intitulé « L’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable ». L’idée est de réunir le monde entier autour du même thème tout en manifestant un appel à l'action climatique pour les femmes, par les femmes.

Pour l’occasion, les organisateurs passent par une société de traduction assermentée pour être certains que tout le monde comprenne parfaitement le thème et célèbre la Journée Internationale des femmes de la même manière. Ainsi, il sera plus facile de montrer que l’objectif de cette journée est de défendre la même cause. Pour promouvoir l’égalité, le code de l’éducation indique que la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes doit être transmise, dès l’école primaire. Grâce à cette politique publique, il sera plus facile d’estomper petit à petit les stéréotypes. Ce sera aussi une condition nécessaire afin de construire d’autres modèles de comportement sans violence ni discrimination sexiste. Sa finalité se rapportera à la mise en place d’une culture de l'égalité et du respect mutuel.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !