X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Découvrez l’histoire de la traduction et son évolution dans le temps

Découvrez l’histoire de la traduction et son évolution dans le temps

Traduction et interprétation de tous types de document à Soisy sous Montmorency 95

La traduction est une activité occupant une place importante dans toutes les sociétés modernes. En effet, elle est au cœur de la communication entre les cultures, les économies et les Etats.

Son utilité est constatée au quotidien, aussi bien auprès des particuliers que des professionnels et des entreprises. À travers cet article, découvrez l’histoire de la traduction et ses différents aspects.

Les moments forts de la traduction

La traduction fait son entrée dans l’histoire au IIIème siècle avant notre ère. Il s’agit de la Septante qui n’est autre que la traduction de l’Ancien Testament de l’hébreu vers le grec. La bible grecque qui a été traduite par des traducteurs juifs demeure la plus ancienne de toutes les traductions ou versions des textes hébraïques.

La traduction de l’Ancien Testament de l’hébreu vers le latin a été faite au IVème siècle par Saint Jérôme. Cette version de la Bible est connue sous l’appellation Vulgate et elle a été le texte de référence durant les siècles suivants.

À partir du VIIIème siècle, l’Empire Arabe commence à se former. À Bagdad (sa capitale) naît alors un centre de traduction d’œuvres grecques anciennes. Les traductions concernent la philosophie (Aristote, Platon, Sophocle…), l’astronomie, les mathématiques, la médecine (Hippocrate, Galien…), etc.

La traduction se développe en Europe entre le XIème et le XIIème siècle. C’est surtout en Espagne qu’elle connaît un fort développement. L’École de Tolède y est créé et elle regroupe des juifs, des latins chrétiens et des arabes musulmans qui travaillent sur de la traduction de livres scientifiques.

Au XVIème siècle, le courant humaniste dénigre des erreurs de traduction de textes anciens tels que la Bible. Érasme propose à cette époque la traduction du Nouveau Testament et il semble connaître un important engouement. En outre, la prépotence de la langue latine s’essouffle. On note à la même époque l’essor de l’imprimerie et le développement du patriotisme dans les divers Etats européens. Cela amène à la traduction de textes classiques en espagnol, italien, français et allemand.
Au XIXème siècle, le français était défini comme la langue universelle de l’Europe. Ainsi, de nombreux auteurs ont été connus à travers l’Europe grâce à leurs œuvres en français. À titre d’exemple, les œuvres de Shakespeare ont fait leur apparition en Espagne par le biais des traductions françaises.

Dans le monde d’aujourd’hui, l’un des plus grands services de traduction au monde est celui de la Commission européenne. Son budget annuel remonte jusqu’à 1,5 milliards d’euros. Sachez également que l’Union européenne compte 24 langues officielles. Du côté de l'ONU (Organisation des nations unies), on compte 6 langues officielles (russe, arabe, chinois…).

Quoi qu’il en soit, les traducteurs sont les professionnels qui peuvent assurer la communication entre plusieurs personnes, entités ou pays. N’hésitez donc pas à faire appel à une société de traduction si vous avez besoin d’un service de traduction de qualité.

En quoi consiste le rôle de traducteur ?

Pour de nombreuses personnes, l’interprétation et la traduction constituent un seul et même métier. Vous devrez savoir qu’ils sont tous les deux de véritables linguistes qui maîtrisent leur langue maternelle et les langues étrangères. Ils transfèrent aussi un message d’une langue source à une langue cible. Jusque-là, on peut dire que la traduction et l’interprétation ont plusieurs points communs. Cependant, elles sont des disciplines totalement différentes.

Le traducteur se consacre uniquement aux textes écrits. Ainsi, il est en charge de traduire un document dans une langue étrangère vers sa langue maternelle ou inversement.

Ses compétences lui permettent de trouver efficacement les difficultés, mais aussi les pièges inhérents à sa langue. Un traducteur natif est alors à même de vous assurer une traduction irréprochable.

Il peut travailler sur tous types de sujet :

  • Littérature
  • Juridique
  • Médical
  • Marketing
  • Technologie
  • Document officiel
  • Site web

Néanmoins, un traducteur professionnel se spécialise dans un ou deux domaines afin d’avoir les compétences requises et devenir un véritable spécialiste. Si vous voulez donc bénéficier d’une traduction portée sur de nombreux domaines, il convient de collaborer directement avec un bureau de traduction. Il dispose de l’équipe nécessaire pour mener à bien l’ensemble de vos projets.

En quoi consiste le rôle d’interprète ?

L’interprète travaille spécialement à l’oral. Concrètement, son métier consiste à analyser un message dans une langue étrangère pour ensuite le restituer rapidement dans sa langue maternelle.

Un interprète intervient généralement lors de conférences. Il peut être aussi recruté par un service public, tel que la police ou encore un tribunal. En outre, il peut être engagé par des personnes et des entreprises voulant des services d’interprétation.

À la différence d’un traducteur qui a la possibilité de retravailler son texte, l’interprète n’a droit qu’à une seule chance pour effectuer sa prestation. Son travail lui soumet alors à une grande pression. Pour mieux se préparer lors d’un congrès par exemple, l’interprète prend le temps de comprendre le sujet qui sera abordé.

On compte essentiellement 4 types d’interprétation :

  • l’interprétation simultanée : au cours de son intervention, l’interprète se place dans une cabine insonorisée avec un micro. Son rôle est de transposer directement et immédiatement le discours oral dans la langue cible. Travail très stressant, les interprètes doivent généralement se relayer toutes les demi-heures.
  • l’interprétation consécutive : ce type d’interprétation consiste à prendre des notes du discours et de le restituer une fois terminé. La société d'interprétation doit prendre en compte toutes les informations.
  • l’interprétation de liaison : l’interprète a pour fonction de faciliter la communication entre deux personnes.
  • l’interprétation chuchotée : c’est la forme la plus rare d’interprétation. En effet, l’interprète communique directement avec son client dans la salle de réunion ou de conférence.

Vous devrez savoir que si un traducteur ou un interprète a un bon niveau dans une ou plusieurs langues étrangères, il peut s’insérer sur des postes à l'international. Les domaines sont variés : l'import-export, le transport-logistique, le tourisme, l'humanitaire, la diplomatie, etc. Bien sûr, le professionnel linguistique doit avoir d’autres compétences pour compléter ses capacités.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !