X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Covid-19 : une crise qui bouleverse l’économie mondiale

Covid-19 : une crise qui bouleverse l’économie mondiale

Les agences de traduction, un allié pour gagner de nouvelles parts de marché

En dehors des pertes humaines, le covid-19 a entraîné plusieurs séquelles sur l'économie mondiale. Le bilan est lourd pour tous les pays qui sont touchés par la pandémie. Découvrons quelques conséquences dramatiques de la crise sur l'économie mondiale.

Un déficit budgétaire

La pandémie du covid-19 est loin d'être une simple crise sanitaire. Elle a impacté toute l'économie mondiale. En France, le déficit public est estimé à 250 milliards d'euros, selon un rapport publié par la Cour des comptes. Les mesures qui ont permis de faire face à la crise sanitaire ont entraîné une charge supplémentaire pour l'État. Ces dépenses sont l'équivalent de -2,3 points du PIB, d'après les estimations. Pour les collectivités territoriales, la diminution des recettes fiscales a créé un gap considérable. Leur solde est aujourd'hui à -8,6 milliards d'euros contre -1,2 milliards d'euros en 2019. En quelques mots, les dettes liées au covid-19 sont importantes. Les semaines de confinement ont affecté les finances publiques. Dans la zone Euro, la situation est catastrophique. D'après la banque centrale européenne, le continent subirait une crise sans précédent. Les spécialistes annoncent que les déficits pourraient aller jusqu'à 20 % du PIB. Les aides allouées aux ménages et aux entreprises pèsent lourd sur le budget des états membres de l'Union européenne.

Une perte d'emplois

En avril, les semaines de confinements qui ont eu lieu dans les quatre coins de la planète ont affecté le monde du travail. On estime que 305 millions d'emplois auraient été perdus, selon le baromètre de l'Organisation internationale du travail (OIT). Par conséquent, le nombre des chômeurs a beaucoup explosé. Aux États-Unis, près de 6 millions de travailleurs ont rallongé la liste des chômeurs en moins d'une semaine. Rien qu'en avril, le taux du chômage excède les 30 %, d'après les économistes. Dans la zone euro, les jeunes seront les principales victimes du chômage. En France, plus de 660 000 individus âgés de moins de 25 ans sont à la recherche d'un poste à pourvoir. Cette situation est due à la régression des activités sur tout le territoire hexagonal. Il ne faut pas oublier que des milliers d'entreprises ont dû mettre leur clé sous la porte depuis le début de la pandémie. La suppression de plusieurs contrats d'apprentissage fait aussi partie des conséquences de la crise du covid-19.

Un surendettement des compagnies aériennes

La crise du covid-19 touche de plein fouet le secteur du transport aérien. Pendant le confinement, tous les aéronefs ont été cloués au sol. La suspension des vols aériens a provoqué un chaos. Les compagnies aériennes ont perdu une part importante de leurs chiffres d'affaires. La plupart d'entre elles sont aujourd'hui menacées d'être en faillite. Même les grandes enseignes comme Air France ne sont pas épargnées par les problèmes financiers. La compagnie aérienne aurait perdu près de 25 millions d'euros depuis la suspension des vols aériens. L'IATA parle de « crise de liquidité » sans précédent. En effet, les compagnies aériennes doivent couvrir toutes les charges alors qu'elles ne font pas entrer de l'argent. Plus de 200 milliards de dollars seraient indispensables pour relancer le secteur. Si certains pays comme les États-Unis arrivent à subventionner les acteurs du transport aérien, ce n'est pas le cas pour tous les États.

Une baisse du cours de pétrole

Une énième crise pétrolière se profile à l'horizon. En avril 2020, le cours du pétrole a fortement chuté. Cette dégringolade du prix de barils est l'une des conséquences de la crise du covid-19. À cause de la baisse du trafic terrestre et aérien, la consommation mondiale de carburants a connu une baisse fulgurante. La Chine, le premier importateur de barils, a diminué le volume de sa commande depuis le début de l'année 2020. À titre indicatif, à lui seul, ce pays arrive à consommer jusqu'à 11 millions de barils par jour. Avec le confinement en Europe et partout dans le monde, tous les pays ont diminué leurs besoins. On enregistre aujourd'hui l'un des cours les plus bas de l'histoire. Cette situation a beaucoup affecté l'économie des grands producteurs de pétrole tels que la Russie, l'Arabie Saoudite et les États-Unis. Si les demandes en carburant ne reprennent pas, ils seront confrontés à une perte économique considérable. Dans les prochains mois, ces pays ne seront plus en mesure de limiter leurs déficits.

Contactez une agence de traduction à Paris

On a pu constater que l'économie des pays du monde entier est intimement liée. Pour prendre des décisions stratégiques, les entreprises ont besoin de connaître tous les paramètres économiques. Le recours à une agence de traduction à Paris est parfois indispensable pour faire traduire un document avec fidélité. Grâce à ses connaissances linguistiques, un traducteur professionnel peut s'occuper d'une grande variété de projets, notamment, la traduction technique et la traduction juridique. Elle peut aussi prendre en charge une traduction assermentée au cas où une enseigne envisage de modifier la teneur d'un contrat avec un partenaire étranger. Il est aussi possible de rebooster le positionnement de votre entreprise dans la SERP des moteurs de recherche grâce à la traduction de site internet. Sachez que la création de contenus multilingues est appréciée pour se conformer aux exigences des algorithmes de Google. Cette démarche permet aussi d'attirer plus de visiteurs sur un portail en ligne.

L'intervention d'un bureau de traduction est également inévitable pour être à l'abri des barrières de langue. Il se peut que vous soyez invité à participer à un forum économique. Un traducteur professionnel peut vous traduire à la perfection tous les points qui sont abordés dans les débats. Si vous voulez prendre la parole, ce professionnel reproduira tous vos propos. Bien que l'intervention d'une agence d'interprétariat représente un budget pour une entreprise. Cela peut être rentable à long terme. En acquérant une part de marché à l'international, l'entreprise peut profiter d'un bon retour d'investissement. Sachez que l'accompagnement d'un bureau de traduction est aussi incontournable pour trouver un fournisseur à l'étranger. Ce professionnel peut faciliter l'entretien et la négociation des prix.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !