X
Etre rappelé
Afin d'être rappelé, merci de remplir le formulaire suivant.
X
fr
en
de
nl
0033 (0)1 39 34 70 70
Une question, un renseignement ?Faites-vous rappeler
Menu
Accueil > Zoom sur > Comprendre le principe de l’appel d'offres

Comprendre le principe de l'appel d'offresAgence traduction appel d'offres

Un appel d'offres se présente comme une procédure où un acheteur potentiel demande à plusieurs entreprises de lui faire une offre commerciale. La proposition en question est une réponse à une nécessité de prestation, de service ou de produit. Elle doit correspondre à divers critères établis dans un cahier des charges.

Les appels d’offres sont essentiellement utilisés dans le cadre d’une passation d’un marché public. Une telle procédure est de caractère légal et obligatoire, quel que soit le montant du marché.

Appel d’offres privé ou public

L'appel d'offres peut être privé ou public. Un appel d'offres se caractérise par la mise en concurrence de plusieurs sociétés prestataires afin de choisir la meilleure offre selon différents facteurs établis par l’acheteur.

Les appels d'offres publics font l’objet de strictes réglementations, plus ou moins contraignantes du pays où ils sont lancés.

Concernant les appels d'offres privés, ils concernent surtout les échanges B to B. À noter qu’ils se développent de plus en plus dans tous les domaines de l’économie. Il n’existe aucune réglementation ou législation organisant la désignation de leurs cocontractants.

 

Fonctionnement des appels d’offres

D’une manière générale, la procédure d’appel d’offres se réalise en 2 phases. La première consiste en l’analyse des candidatures. La deuxième phase est destinée à l’étude des offres reçues.

Une procédure d’appel d’offres peut être effectuée, peu importe le montant. D’ailleurs, elle est obligatoire pour les marchés dont le montant va au-delà de :

  • 133.000 euros HT pour les marchés de services ou de fournitures de l’État
  • 206.000 euros HT pour les marchés de services ou de fournitures des collectivités territoriales
  • 5.150.000 euros HT pour les marchés de travaux

On distingue 2 types d’appels d’offres, dont l’appel d’offres ouvert et l’appel d’offres restreint. On parle d’appel d’offres ouvert quand n’importe quel candidat peut proposer une offre. La procédure est donc ouverte à la concurrence. Il est question d’appel d’offres restreint quand seuls les candidats présélectionnés par l'acheteur ont la possibilité de soumettre une offre.

 

Principes d’appels d’offres publics

Tout contrat administratif relevant d’un appel d’offre public doit répondre à 3 critères :

  • La liberté d'accès à la commande publique
  • La réalisation d’un même traitement pour les candidats
  • La transparence des démarches

Le respect de ces principes garantit l'efficacité de la commande publique, mais aussi du bon usage des deniers publics.

Cela implique que tout individu doit avoir librement connaissance des nécessités d'achat d'un acheteur public. Ce dernier est alors tenu de faire connaître ses besoins. Pour l’égalité de traitement, le principe exige qu’il ne doive y avoir aucune forme discrimination, quelle que soit l’étape de la procédure. Ainsi, la rédaction du cahier des charges doit demeurer objective et il ne doit pas orienter le choix. Notons aussi que toutes les propositions arrivées dans le délai exigé doivent être analysées, peu importe l'implantation ou l’origine du candidat. Par ailleurs, chaque candidat doit avoir une information équivalente. Dans le cas où l’un des candidats poserait une question complémentaire, l'acheteur public est tenu de répondre à tous les candidats.

Le principe de la transparence permet à toutes les personnes intéressées et à tous les candidats de s'assurer que l'acheteur public respecte des deux premiers principes. De plus, les procédures formalisées exigent que les critères de choix soient informés à la connaissance des candidats dès la publicité. Ces critères permettront à l'acheteur public de sélectionner l’offre économiquement la plus avantageuse. De la même manière, n’importe quel soumissionnaire dont l’offre est rejetée doit en être informé. Les motifs du rejet doivent être précisés.

Le manquement à ces principes peut entraîner une sanction pénale. Le délit de favoritisme porte sur la réalisation d’un acte contraire aux dispositions réglementaires ou législatives garantissant l'égalité et la liberté d'accès des candidats dans les marchés publics.

Étapes pour répondre à un appel d’offres 

Pour être au courant des appels d’offres relatifs à votre domaine d’activité, abonnez-vous aux plateformes sur lesquelles les marchés sont annoncés. Choisissez, sur le site adapté, les marchés qui vous conviennent en fonction de ces différents paramètres : activité, taille de la société, nature de l’acheteur public, etc.

Lorsque votre marché est sélectionné, il faudrait préparer votre dossier de présentation : historique de votre activité, résultats de la société, avantages concurrentiels, références, etc. Pour répondre à l’appel d’offre, vous devrez remplir les documents fournis par l’acheteur. Collectez ensuite les pièces justificatives qui seront jointes à votre réponse. Elles concernent essentiellement les attestations d’assurance, le Kbis, l’état annuel des certificats, etc. La prochaine étape consiste à monter votre mémoire technique d’appel d’offre. Cette mémoire inclut la méthodologie proposée pour l’offre et le planning clair du service à réaliser.

Quand vous aurez remporté le marché, vous devrez gérer vos paiements pour le service de façon précise. Si votre offre a été rejetée par l’acheteur public, vous pourrez demander une justification écrite qui précise les raisons du rejet.

Service de traduction pour remporter un appel d’offres international

Les entreprises de grande taille sont nombreuses à passer des contrats avec des sociétés étrangères. Si vous aussi, vous envisagez de candidater à un appel d’offres international, pensez à engager une agence de traduction assermentée.

Grâce à une traduction document de qualité, vous augmentez vos chances de remporter un marché international. La société de traduction est en mesure de traduire vos documents avec le plus grand soin. Maîtrisant plusieurs langues, ses traducteurs peuvent traduire document espagnol vers danois, espagnol vers français, danois vers anglais, etc.

Avec un spécialiste de la traduction, vous aurez l’assurance que le traducteur interprète maîtrise tout à fait votre secteur. Il maîtrise les jargons adéquats tout en prenant soin de bien valoriser votre offre.

Lorsque vous emportez le marché, l’interprète professionnel peut vous accompagner dans le cadre des négociations avec le client. Cette étape revêt d’une grande importance pour la suite de la collaboration. Vous y discuterez les modalités du contrat, le prix des prestations et tous autres détails.

Pour trouver votre société de traduction technique, effectuez des recherches sur internet. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !